Archive

Archives pour la catégorie ‘Général’

Novembre 2020

04/11/2020 Comments off

Le Lauber vol 1, chez Schweizerfonogramm:

World premiere recording.

C’est toujours un grand plasir pour moi d’avoir la possibilité de découvrir et d’enregistrer pour la première fois des partitions que l’histoire a laissées de côté, d’autant plus lorsqu’elles sont le fruit du travail de compositeurs de mon pays d’adoption. Cela m’offre non seulement la possibilité de faire connaître aux mélomanes des nouveautés mais aussi, dans ce cas particulier, de contribuer à la préservation du patrimoine suisse. Toutefois ça reste avant tout une très belle découverte musicale qui, je l’espère, enrichira le répertoire des orchestres et nous permettra d’écouter en concert autre chose que les grands classiques que nous connaissons tous déjà par coeur…

Le Bach de cet été chez Ars Produktion:

Le tout nouveau cd Mozart déjà disque du jour sur France Musique:

En attendant la disponibilité du CD, un petit trailer consacré au premier volume de l’intégrale des symphonies de Joseph Lauber:

De nouveau au Radiostudio Zürich pour une nouvelle session « Soundlit » avec cette fois-ci Lucas Niggli et Désirée Meiser.

Sortie de l’enregistrement public consacré aux doubles concerti de Mozart Kv 365 et Kv 505, ainsi que du Kv 56/315f complété par Philip Wilby. Le TOBS, à nouveau sous la direction de Kaspar Zehnder.

Deux Neumann M149 viennent de rejoindre le parc microphonique, merci à Stephan Steiner de Sennheiser Suisse.

Les nouvelles règles imposées par la confédération et les cantons bousculent à nouveau les plannings. Les orchestres n’ayant plus la possibilité de jouer en public essayent d’optimiser cette nouvelle situation en avançant les sessions d’enregistrements prévues l’été prochain. C’est le cas du TOBS qui enregistrera dès le mois prochain le second volet de l’intégrale des symphonies de Lauber, sous la direction de Kaspar Zehnder et pour le label Schweizer Fonogramm (Cf actus Juin 2020). Au programme la 3ème, la 6ème, ainsi que la « Suite des alpes ».

Le premier volet de ces symphonies va paraître dans quelques jours…

Sur le site du label « First hand records« , la production Mendelssohn enregistrée en février (cf. plus bas). Sortie officielle le mois prochain.

Octobre 2020

04/10/2020 Comments off

Le parc microphonique vient de s’enrichir (à l’inverse de moi!) d’un second couple de Sennheiser MKH80 en provenance de Vienne, Autriche. Le MKH800 américain est attendu très prochainement (cf actus du mois dernier) et j’ai finalement 3 MKH800 Twin en commande auprès de Sennheiser Suisse afin de compléter les deux déjà présents et avant que ce modèle ne disparaisse aussi du catalogue.

Comme chez Neumann, dont la maison mère est Sennheiser, les capteurs « hyper haut de gamme » destinés pour la plupart à l’enregistrement de la musique classique disparaissent… Trop chers à produire pour trop peu de ventes. ADCSound investit pour rentrer une quantité suffisante de ces capteurs.

De nouveau au Radiostudio Zürich pour une nouvelle production de la série « Soundlit » (label Schweizer Fonogramm) avec l’actrice et chanteuse Delia Mayer et le clarinettiste Ernsesto Molinari… et ses clarinettes!

Septembre 2020

04/09/2020 Comments off

Mais que font 5 Neumann M150 sur un Steinway?

Enregistrement de Richard Strauss « Panathenäenzug » pour piano (main gauche) et orchestre ainsi que du concerto pour la main gauche de Kurt Leimer avec Gilles Vonsattel au piano, Le Berner Symphonie Orchester sous la direction de Mario Venzago.

Quatre jours extraordinaires pleins de musique et une très belle complicité avec des artistes exceptionnels… Un moment déjà inoubliable!

Gilles au Steinway, magnifiquement préparé et réglé par Sascha Van der Meulen de Steinway Hall Suisse Romande. Deux options d’appoints, les Schoeps MK22 et les Sennheiser MKH80 and the winner is: Sennheiser! Dans cette salle, sur cet instrument, avec le setup Decca et avec ce répertoire le MKH80 (en cardio) a fait l’unanimité sans aucune hésitation.

Je reste étonné de la qualité de ces microphones qui ne se trouvent plus qu’en occasion.

Son successeur, le MKH800P48 vient lui aussi de disparaitre du catalogue Sennheiser. Je viens d’en trouver un en parfait état à Los Angeles et surveille les sites spécialisés afin de compléter le parc d’ADCSound avec quelques-uns de ces magnifiques capteurs. Ils sont très rares sur le marché de l’occasion et sont à des prix assez élevés… Comme les bons bordeaux!

La production Mahler IV/Schnabel remixée (cf actu février 2020 ci-dessous) vient d’obtenir la note maximum  dans le das Orchester de ce mois de septembre.

en .pdf ici.

la même production, chez Musikzen:

Août 2020

04/08/2020 Comments off

Trois productions ce mois-ci.

La troisième s’est déroulée à Zürich, au ZKO avec Lena-Lisa Wüstendörfer et le Swiss Orchestra. Nous avons enregistré la symphonie d’August Walter et un lied de Joachim Raff avec la participation de la mezzo Marie-Claude Chappuis.

De nouveau le système DECCA composé des 5 Neumann M150.

A cette occasion j’ai pu tester le Neumann M149 sur les trompettes avec un très bon résultat. Toutefois, le Advanced Audio CM67se a lui aussi une belle réponse sur cet instrument. Le TLM107  qui complète le test est moins adapté dans ce rôle.

 

La seconde, du 11 au 14 au château de Burgistein

Une production 2 flûtes et clavecin pour le label Ars Production avec des œuvres de Bach.

Les deux flûtistes, Ani Oltean et Kaspar Zehnder sont des amis de longue date avec lesquels je collabore régulièrement. Grâce à eux je découvre le travail avec le magnifique claveciniste Vital Frey qui complète le trio.

La vie de château… 🙂

La première vient de se dérouler du 3 au 8 à Zofingen.

C’est une production avec le Soland Chor pour Schweizer Fonogramm: Un programme Lili Boulanger avec chœur et 2 pianos ainsi que la Messe à double chœur de Frank Martin.

Ci-dessous la configuration pour Lili Boulanger puis Frank Martin:

La régie:

Juillet 2020

04/07/2020 Comments off

Le petit dernier, bientôt disponible:

Une courte visite dans le monde de la vidéo afin d’enregistrer deux productions pour le festival Musiksommer am Zürichsee.

ADCSound vient de rentrer la « Rolls » des préamplis de chez RME: un Micstasy avec carte MADI. Il fallait ça pour les 5 Neumann M150! Le système MADI offre donc maintenant 56 pistes…

Les productions symphoniques étant de plus en plus nombreuses, il est temps de réorganiser les moyens de transport du matériel: une refonte complète est en cours. Malgré ces temps « Covid » marqués par les hésitations de certaines institutions, ADCSound s’adapte pour améliorer la manutention des matériels lors de ses engagements auprès des grandes formations qui voient l’avenir avec optimisme.

Juin 2020

04/06/2020 Comments off

Un très beau reportage d’Annelies Alder sur les sessions Lauber, au format .pdf:

Retour des deux symphonies de Mahler avec la jolie critique de Stéphane Friédérich sur ResMusica:

Le setup Decca pour la prise symphonique est au complet. Une petite photo de famille…

 

Fin de session. Un travail musical excellent et une très belle relation avec l’orchestre de Bienne Soleure… Vivement l’année prochaine pour réaliser la suite de ce projet!

La régie:

C’est un rêve qui se réalise enfin!

ADCSound propose un setup d’enregistrement symphonique basé sur la technique Decca avec les 5 Neumann M150 (cf plus bas) plus un nombre d’appoints considérable. Ce setup symphonique est en qualité et en quantité équivalent aux setups utilisés par les plus grands studios, pour l’enregistrement des plus gros effectifs ainsi que pour la musique de film. J’ai aujourd’hui la possibilité d’apporter cette technologie dans les salles des orchestres.

Lorsque le « tree » central a été hissé… j’ai été très ému car c’était le rêve, le but de la montée en puissance d’ADCSound depuis sa création: fournir l’outil le plus artistique pour servir au mieux la musique. C’est fait… maintenant il faut produire! 🙂

Mai 2020

04/05/2020 Comments off

Merci à Stephan Steiner de Sennheiser Suisse pour le prêt de deux Neumann U47 Fet. Ils seront en test sur les trombones dans quelques jours…

Les capsules de mes 2 derniers M150 sont en cours de fabrication à Berlin, finalement!

SuperUpdate: On le fait!

Tous sont motivés et ont accepté de jouer sous les conditions proposées. Les sessions débuteront le 10 Juin pour 4 jours.

C’est magnifique de pouvoir à nouveau s’immerger dans la production mais aussi de recommencer directement avec un symphonique sous la direction de mon ami Kaspar. Je suis aussi impatient de retrouver cinq ans après l’orchestre de Bienne avec lequel nous avons réalisé le disque « Radecke ».

Les sessions « Lauber » avec l’orchestre de Bienne sous la direction de Kaspar Zehnder prévues à la fin de ce mois sont reportées au mois de Juin. C’est un miracle d’avoir trouvé une solution en si peu de temps combinant la disponibilité de tous ainsi que celle de la salle. A l’heure actuelle les conditions ne nous permettent toujours pas de travailler, mais nous avons espoir que l’évolution de la situation nous ouvre à nouveau les portes de la production le mois prochain!

Update: Nous préparons les sessions pour le mois de Juin!

Tous les participants ont la volonté de faire cette production. Nous avons conçu un plateau sécurisé au maximum avec des cloisons en Plexiglas et un stock de 600 masques. Les matériaux vont être livrés dans la semaine, ce sont des cloisons acoustiques généralement utilisées pour séparer les instruments et atténuer le son de l’un dans le microphone de l’autre, et vice versa. la hauteur est de 1m60. Nous allons établir une cloison entre les vents et les cordes afin de protéger ces dernières des projections directes. Les vents seront eux aussi séparés en trois groupes: les cors, les bois et les cuivres. Peut-être la première production studio de l’ère Covid-19 pour un orchestre symphonique.

Tout est prêt de notre coté, nous sommes maintenant dans l’attente d’une confirmation définitive qui tombera peu de temps avant la balance prévue…

En attendant, un arbre à bouteilles:

Mise en charge du Decca Fred II (le retour).

Les bouteilles remplacent les Neumann M150. C’est un Decca Tree fait maison qui sera au centre de toutes les prochaines productions symphoniques. Le précédent avait été inauguré pour l’enregistrement de la production « Radecke » (cf actu Juin 2015). A l’époque il portait 3 Neumann KM183 + SBK130. Aujourd’hui le système d’enregistrement complet comporte cinq M150, trois sur l’arbre et deux en « outrigger ».

ADCsound n’a pas encore reçu les deux derniers commandés il y a plusieurs mois, Neumann ayant des difficultés à trouver le titane de qualité permettant de fabriquer les capsules. Toutefois ils m’ont été promis d’ici la fin du mois de juin. En attendant, j’utiliserai le couple de mon ami Christophe Germanique pour avoir le système complet.

le M150 est la version moderne du capteur légendaire développé par Neumann pour Decca vers 1950. Il est fabriqué à la main et à la demande en Allemagne. Malheureusement, après avoir reçu un appel du directeur de la firme allemande m’expliquant les difficultés à se procurer le titane et le peu de demandes pour ce capteur si précieux, je vais recevoir les deux derniers…

Titänli again… 🙂

(Cliquez ici pour accéder à la page originale sur theartsdesk.com)

Mahler: Symphony No. 1 (arr. Klaus Simon), Zemlinsky: Maiblumen blühten überall (arr. Graziella Contratto) MythenEnsembleOrchestral/Graziella Contratto, with Lisa Larsson (soprano) (Schweizer Fonogramm)

The sleeve notes open ominously with: “Warning – This recording is dedicated to the art of reduction: Mahler’s emblematic First Symphony is… interpreted by only 16 soloists.” Given that many of the themes are taken from the song cycle Lieder eines fahrenden Gesellen, already available in Mahler’s sparer piano original, Klaus Simon’s idiomatic arrangement makes sense, itself based on the transcriptions made for Schoenberg’s Society for Private Musical Performances. Simon’s version emphasises Mahler’s debt to Schubert, the folkier melodies emerging pristine. And while the symphony’s still-startling opening really does need a full complement of strings, I challenge anyone not to swoon when the first movement’s jaunty main theme trots in. It’s genuinely lovely, reminding me at several points of Copland’s original Appalachian Spring. You do wonder how the more apocalyptic moments will fare, and it’s reassuring to report that Graziella Contratto’s MythenEnsembleOrchestral don’t undersell them. There’s plenty of disquiet a few minutes before the first movement coda, just before horns whoop their D major arpeggios. Simon makes inventive, subtle use of piano and accordion, the movement’s final bars sounding a little like Stravinsky.

Bass notes in piano replace the timpani in the third movement, a superb solo bass solo setting the scene for some Mahler’s leery klezmer parody. It’s excellent, as is the beginning of the finale. The Tchaikovskian second theme is indecently sweet, the overblown coda again boosted by thunderous pedal notes in piano. Zemlinsky’s Maiblumen blühten überall (May Flowers Bloomed All Around) makes for an apt coupling, an 1898 setting of a poem by Richard Dehmel originally scored for soprano and string sextet. Contratto’s larger-scale chamber arrangement is an irresistible slice of fin-de-siecle sweatiness, its horn and wind solos looking ahead to mature Mahler. The happiness can’t last, the object of the singer’s affection meeting an abrupt death from sunstroke. It’s sweetly sung by soprano Lisa Larsson, Contratto balancing the music’s different strands to perfection. A winning release. Next, investigate Peter Stangel’s improbably successful chamber version of Mahler 7, and Michelle Castelletti’s reduction of Mahler 10; both are impressive.

 

Le studio a reçu deux nouveaux Neumann cette semaine. Ce sont des TLM127, microphones qui ne sont plus disponibles au catalogue de la firme allemande. J’en ai trouvé deux en parfait état. Merci à Keith au Texas et à François, plus proche, à Thiers:

Avril 2020

04/04/2020 Comments off

Confinement… Très confortable!

Montage de l’intégrale des oeuvres pour violoncelle et piano de Mendelssohn (actu de Février 2020)

 

Les productions de ce mois-ci sont reportées à la fin de cette année. J’espère que la situation permettra d’enregistrer fin mai le premier CD d’une intégrale des symphonies de Joseph Lauber

Quelques photos de l’enregistrement live à Bienne du mois dernier. Ces photos sont extraites d’une vidéo réalisée par Aurèl Louis, merci à lui.

Mars 2020

04/03/2020 Comments off

ADCSound a réalisé avant le confinement les prises en public de la seconde partie de la production « Mozart »pour l’orchestre de Bienne soleure en collaboration avec la Chapelle Musicale Reine Elisabeth (Cf Avril 2019). Sous la direction de Kaspar Zehnder et avec le soutien de mon ami Christophe Germanique, j’ai eu sous mes micros des solistes prestigieux: Vladyslava Luchenko, Jane Cho, Augustin Dumay, Frank Braley, Lorenzo Gatto…

« Titänli » a encore frappé pour le Das Orchester de ce mois de Mars: à nouveau une excellente critique et à nouveau la note maximale! Elle est disponible sur le site:

Février 2020

04/02/2020 Comments off

Un second Sennheiser MKH80 P-48 a rejoint le « Mic locker », ainsi qu’un nouveau couple de Neumann KM184.

 

Quelques photos de la production réalisée à la Chaux-de-Fonds avec Esther Walker et Joël Marosi pour une intégrale Mendelssohn.

Les interprètes à l’oeuvre…

Esther, Joël et moi lors d’une analyse de prise, dans la bonne humeur!

Le plateau avec toujours 2 Neumann M150 (appoints violoncelle 2 Sennheiser MKH 800 Twin et un Neumann TLM67):

Les appoints piano (avec 2 Sennheiser MKH80 P48 et 2 Schoeps MK22):

Mahler IV le retour! Encore plus fort, encore plus fin, encore plus beau!

Plus sérieusement, c’est un retour de notre travail sur notre label, ce disque ayant été dans un premier temps distribué par une autre maison. J’en ai profité pour le retravailler et c’est un nouveau master que Schweizer Fonogramm vous propose. Il est lui aussi distribué par JPC.